Skip to content

Championnats du monde de course en montagne : Des médailles et des promesses

Championnats du monde de course en montagne : Des médailles et des promesses

Les collectifs juniors are illustrés lors de la dernière journée des Mondiaux, consecrated aux épreuves de course en montagne sur le format classique (montées et descentes). Les garçons sont montés sur la deuxième marche du podium, alors que les filles ont décroché le bronze. Les seniors, malgré des leaders malades et diminués, n’ont pas démérité.

C’était un dash a priori sans grand enjeu, pour la quinzième place de la course juniors hommes. Mais l’effort de Melaine Le Palabe15e in 24’28” south the gap of 6 km au program, a second from Mexico manuel santiagoLastly, I weighed Lourd on the steadiness. Automobile c’est aussi grace à cet ultime effort que les Bleuets de la course en montagne sont montés sur la deuxième marche du podium ce dimanche, un demi-point devant la Grande-Bretagne, médaillée de bronze. C’est la magie des programs avec classement par équipes, où l’on se dépasse pour ses coéquipiers et le bonheur d’une récompense à partager.
Pour être vice-champions du monde, la cinquième médaille collective tricolore dans this class, les U20 ont pu compter sur un grand Baptiste Cartieaux. Le spécialiste du 3000 m steeple, who has found the course on the mountain for a number of weeks now, a fait étalage de tout son expertise de l’allant chercher une superbe septième place. Derrière les Ougandais, au-dessus du lot avec la victoire de Leonard Chemutai in 21’07” earlier than three of his compatriots, the sociétaire de l’EA Cergy-Pontoise s’est classé septième (et troisième Européen) in 23’29”. « C’est un compétiteur de fou, qui a emmené tout le monde dans son sillageCongratulations Laurence Vivier, entraîneure des deux équipes juniors. I possède this capacité à aller chercher des ressources cachées. »
Le Francilien, tout comme Pierre Boudy, 11e in 24’02”, a pu compter sur les encouragements des trailers français, auteurs d’une razzia de cinq médailles samedi et qui s’étaient positionnés à completely different échelons de la course pour encourager les montagnards. « Ils étaient comme à la maison donc ils ne pouvaient rien lâcher », sourit the coach.

Les juniors filles in bronze

Sur un parcours très exigenciaant qui se concluait, après la montee et la descente, par 1.5 km de plat – un terrain « tremendous dur pour retrouver des sensations » – leurs homologues feminines se sont, elles aussi, illustrées. In allant chercher the bronze with 29 models, derrière a formidable crew of Grande-Bretagne – l’or pour Jessica Bailey (26’27”) and three athletes within the prime 4 – and Italy with 18.5 factors. lily beck7e in 28’59”, at his élever son niveau au meilleur second, suivie de près par
Pauline Trocellier8e in 29’13”. Nelie Clement, a peu en retrait par rapport à sa victoire los des championnats de France et 14e en 30’23”, complète le collectif. Les juniors filles ne comptaient jusque-là qu’une médaille collective aux Mondiaux, avec de l’argent il ya 22 ans. « Ca a été une belle aventure humaine et sportivereleve Laurence Vivier. Tous ces athlètes ont côtoyé leurs aînés pendant une semaine et ont pu profiter de leurs conseils et de leur expérience. »

Cachard et Dewalle diminished

Les seniors, justement, revaient d’imiter la nouvelle génération en fin de matinée sur les pentes du Doi Pui. However, sur un parcours particulièrement courtroom (10.7 km) et intense malgré un dénivelé moins prononcé que d’habitude (475 m d’ascension et de descente), et dans des circumstances difficiles avec une température très élevée et des Ougandais survoltés, The masculine and female groups do not cross pu s’appuyer sur des leaders à 100% de leurs capacités. sylvain cachardfiévreux depuis samedi, a été contraint à l’abandon dès la première bosse. christel dewallewho suffered from gastric issues after many days, fait ce qu’elle a pu mais a dû contente de la 31e place en 54’32”.

Les Bleues encore au pied du podium

Malgré ces coupes du type, l’équipe féminine n’est pas passée loin du podium. She is in her fourth class with 48 factors, in three Italian models, who décroche the bronze. Adeline Martin10e in 51’01”, affirm they’re retour au plus haut niveau, alors that Marie Nivet et Clementine Geoffray, respectively 16e in 52’06” and 22e in 53’03”, they sound good battues. « A cinq minutes from the ligne d’arrivée, on était encore troisièmespuntait Antonio Gallego, entraîneur nationwide de la course en montagne. Il ya un peu de frustration avec deux quatrièmes locations (les Bleues avaient déjà terminé quatrièmes de la montée sèche vendredi, NDLR), mais aussi beaucoup d’espoirs pour la suite. »
Des raisons d’être optimiste, il y en a eu aussi chez les seniors. Avec des athlètes qui se sont montrés à leur avantage à l’picture de Theodore Klein12e in 43’01” et « exceptionnel » pour son premier grand championnat en course en montagne dixit Gallego. Sans oblier les prometteurs Baptiste Fourmont23e at 44’01”, et Killian Allaire, 31e in 44’36”, who ont tenu leur vary. This proficient technology, who seizes the relays of prestigious ancestors, distributes from Thailand with a sixième place collective. Et prend date pour les prochaines éditions, lors desquelles il faudra continuer à composer avec des équipes africaines de plus en plus costaudes. Ce dimanche, quatre Ougandais, emmenés par la vainqueur samuel kibet (40’02”) and a Kenyan, ont fait exploder le peloton dès les premiers hectomètres. Le défi s’annonce additionally relieved that passionnant.

Florian Gaudin-Winer pour athle.fr
Pictures : © Cyrille Quintard / FFA

Tous les résultats de l’équipe de France en cliquant ici

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *