Skip to content

[Clin d’œil] Plats de pâtes pour nos députés à plat – Débats



France-Angleterre ce soir! Chaque année, c’est un sommet du rugby mondial. However, this fois, c’est exceptionnellement au foot that the ancestral rivalry will discover a lointain terrain d’expression, in expectation that Qatar will first cross with Trafalgar. Aucune raison pour cela, tant nos Bleus respirent la santé, bichonnés par leur cuistot en chef qui, this week, a donné la recette de leur forme étincelante: «Ils mangent des pâtes». Plus encore that we gamins à la cantine or Giuseppe Barilla dans sa delicacies de él.

On transmitt l’info à nos députés, engagés, eux aussi, dans une compétition acharnée à l’Assemblée. Et tellement épuisante that the physician du lieu ne masque plus ses inquiétudes of him. Nos élos sont éreintés par le rythme effréné imposed, depuis juin, par la majoritye relative, dans une ambiance de corrida! Certes, dans le passé, on a connu d’autres tensions extrêmes et des insultes encore plus gratinées mais les séances ne se poursuivaient pas, comme de nos jours, jusqu’à 4 h du matin. Ce sont ces interminable enchaînements qui minent la santé de nos députés automotive, ici, pas query de tirer les pénalties après trente minutes de prolongaciones. On proceed à jouer et l’arbitre, du haut de son perchoir, sait qu’il n’y a pas d’autre resolution pour respecter le calendrier.

Et croyez-vous qu’ils sont assis dans des fauteuils aussi rembourrés que ceux dans lesquels poireautent confortamente les remplaçants, au Mondial de foot? Des clous! Ils n’ont que d’impitoyables bancs en bois, comme en témoigna une deputée bretonne, nouvellement élue, sortant de sa première séance de ella: «On a mal aux fesses». Tout est dit. Et si la cuisse de Benzema a rejoin en notoriété celle de Jupiter, qui s’inquiète des problèmes de dos d’une députée du Bas-Rhin ou des tuméfactions d’un député de l’Aisne ?

Yaël Braun-Pivet, who has the sifflet à l’Assemblée, vient meme de réunir les capitaines d’équipes pour leur suggester de se pencher sur la query au plus vite et de revoir les règles pour 2023. Sinon, bien des députés von finir to the infirmerie. Les séances sont bruyantes et harassantes, les posteriores sont bien moins choyés que les arrière-trains de sénateurs et, en pleine nuit, on peut être saisi par la fringale, like a coureur cycliste dans le Tourmalet, pour s’être contenté d’un petit casse-croûte sur le pouce. Even with the baguette inscribed in UNESCO’s World Heritage Website, ça ne tempt pas la route. Nos députés couche-tard devraient donc faire comme les footballeurs: a bon plat de pâtes, avec sucres lents qui assurent de l’énergie sur la durée. Surtout les députés macronistes, contraints d’être en nombre toute la nuit au cas où l’opposition, cachee derrière les rideaux, déboulerait en masse pour faire voter à la sauvette un amendement qui passera par un trou de souris como un tir de Mbappé dans joins forêt de jambes. Ce sont eux, ces deputés de la majoritye relative, qui sont les most solicités, donc les most exténués, et qui, à l’instar des footballeurs devraient opter pour des pâtes bienfaisantes. Des macaroni? Non, des macronis, pâtes maison avec six œufs frais au kilo. Et sauce carabistouille, si c’est trop sec. Au moins avec ça, ils ne risquent pas de se faire pincer comme l’infortuné de Rugy avec ses homards de él. Les pâtes, c’est de la delicacies 100% républicaine. Automobile même dans l’assiette maintenant, la devise, c’est Liberté, Égalité, Sobriété. Mais dans l’immédiat, cap sur France-Angleterre. Avec a royal menu pour nos Bleus: du rosbeef! En esperant qu’il soit bien tenre et que nos Frenchies n’aient quan même pas trop abusé des spaghettis bolognaise.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *