Skip to content

Dakar motorbike, stage 5: Van Beveren masterclass on the dunes, the champion!

Nouvelle boucle autour de Ha’il ce jeudi, classée 100% sable dont 45% dunes. An épreuve de vérité of 373 km that Adrien Van Beveren to éclaboussée de toute sa classe en signant une victoire d’anthologie. Navigant mieux que les autres, the ex-leader Daniel Sanders rested for greater than 20 minutes.

Le déroulé de l’étape d’Adrien Van Beveren

division : with a stage 100% tailor-made for his qualities, Adrien Van Beveren (8e à 18′) doit reprendre du temps ce jeudi. With the malheurs of Brabec (abandon) and Cornejo, that is the 2nd pilot of the Honda Monster staff on his debut rally and doit donc rester au contact de Quintanilla, 2nd of the final Dakar and at present one of the best pilot of the HRC. On guettera aussi ce qu’est succesful de faire le chief, Daniel Sanders, sans pistes de terre ni de cailloux.

km 37 : on nous promet des pistes ensablées avec beaucoup de navigation alors que jusqu’ici, s’orienter n’était pas si dur selon Adrien Van Beveren. Dans la 2e partie de l’étape, il y aura même pas mal de franchissements de dunes. Le départ est très I’ll noticed with all the principle piles in 2 minutes. Niveau ouvreurs (et bonus), Barreda, vainqueur hier mercredi fait la hint mais souffre (il a déjà lâché 2 minutes, contrabalancées par 1 minute de bonus) devant Quintanilla et Howes. Potentiellement, il ya 5 minutes de bonuses à récupérer ce jeudi. Van Beveren is leaving slowly (14e), 52 ” from the chief, they’re his staff Cornejo.

Toni Mulec applaudio par les quelques inhabitants du desert saoudien.  PHOTO FRANCK FIFE / AFP
Toni Mulec applaudio par les quelques inhabitants du desert saoudien. PHOTO FRANCK FIFE / AFP – AFP

Km 90 : Toujours the identical trio of ouvreurs pour empiler les bonuses (Barreda-Quintanilla-Howes), however a brand new chief on this spéciale, the Australian Toby Value, began simply forward of Adrien Van Beveren on the observe. Les posiciones restent extrêmement resserrées devant, Barreda, le dernier des favoris, ne pointant qu’à 2’30. Pour notre VBA nationwide (déjà remonté 7e), c’est 1’17 de débours, pour Sanders, c’est 1’58. Autant dire que tout est à faire et que nous sommes en place d’attente. À noter l’abandon ce matin de Camille Chapelière, effectively connu pour ses perfs à l’Enduropale, sévèrement touché dans l’étape de mercredi.

km 140 : deux Honda pour ouvrir la piste puisque Quintanilla, très rapide depuis le départ (2e au scratch derrière Value) a rejoint Barreda devant. Ce dernier passe cuando meme le museau le premier pour cueillir la max de bonuses au test level. Au classement, c’est toujours Toby Value qui mene (hors bonuses) et il start à creuser un peu. Le gros du paquet est autour de 2′-2’30 (dont Adrien Van Beveren, 6e à 2’32) mais certains boivent un peu plus la tasse, tels Sanders et Barreda, rejetés à 4’47. The type du chief du général, l’ogre Sanders, will feed the curiosity dans les minutes qui vienne.

km 182 : statu quo en tête avec the duo Barreda-Quintanilla qui ouvre dans cet ordre et Toby Value qui dominate la spéciale nettement devant Howes et Klein. Noticing the confirmed dislike of the saber by Sanders, he fell again to 14th place (at 7’20). Adrien Van Beveren passes with Cornejo’s staff, he voilà 5e (à 3’45).

km 210 : Adrien Van Beveren arrives the premiere on the ravitaillement level, coup de théâtre en tête ! Juste à temps pour chopper le dernier bonus (41”), ça se encend! Les quatre piles qui ouvraient jusque la, soit Barreda, Quintanilla, Howes et Value, sont plantés à chercher leur chemin. C’est désormais l’Audomarois, qui les a tous rejoints puis distances, qui va faire la hint. Complete catastrophe for Quintanilla, Barreda and Sanders (twenty eighth!), respectively relegated to 11, 14 and 16 minutes of the brand new chief, Mason Klein, who had the benefit of ranging from the derrière ce jeudi. Quant à Adrien Van Beveren, en plus d’ouvrir, il est désormais 3e de la spéciale (à 57”).

L'Italien Salvini navigates dans des paysages magnifiques.  PHOTO ASO/Florent Gooden / DPPI
L’Italien Salvini navigates dans des paysages magnifiques. PHOTO ASO/Florent Gooden / DPPI – Florent Gooden / DPPI

km 234 : Adrien Van Beveren continued to hearken to the observe, round a minute earlier than the group of 4 misplaced Quintanilla-Value-Howes-Barreda. L’Audomarois n’en tire pas désavantage pour le second, 3e de la spéciale (à 42”) derrière Klein et Cornejo. Il reprend pour le second respectively 4’30, 7’30, 10’30 et 13’30 à Value, Howes, Quintanilla et Barreda. Extra additionally 9’30 à Kevin Benavides, le 3e du général et 17′ au chief du Dakar, Daniel Sanders. Comme il avait 18′ de retard ce matin, il aurait presque tout comblé si la course s’arrêtait là. unbelievable.

km 282 : un relatif established order régne. Le quatuor de chasseurs de VBA, qui a la tâche redoutable d’assurer la navigation, lui a grignoté une vingtaine de secondes mais le butin reste colossal pour le second. D’autant qu’il roule au moins aussi vite (des pointes à 160 km/h, voir vidéo ci-dessous) que la meute des chasseurs et qu’il a réussi à passer Klein. Le voilà 2e de la spéciale derrière are from him équipier Cornejo (à 45 ”). Hormis the shipwreck of the chief du général, Daniel Sanders (who encores the storms and pointe à 19′), the remainder of the leaders roll in an equal rhythm. Notons la formidable 4e place de Walkner, malgré une foremost très endommagée.

km 326 : scenario inchangee avec VBA en tête et le quatuor à ses trousses sur le level de le rejoindre pour finir ensemble la spéciale. Ils feront finalement la junction au km 335. Cela ne changera pas grand selected à l’addition salée qu’il va leur présenter. Avec les bonuses, il pourrait gagner la spéciale dont il est chief virtuel. Klein (3e), lui, faiblit sur cette fin de journée et lâche deux minutes, ça se encend. Sanders, lui, poursuit sa galère dans les dunes (à plus de 22′)

km 350
: l’Espagnol Joan Barreda, vainqueur hier mercredi, a chuté alors qu’il faisait partie du groupe de 5 (dont Van Beveren) qui ouvraient la piste. Certains are arrêtés pour l’aider même s’il est lastly reparti, ce qui leur vaudra des «bonifs» pour avoir veillé sur la santé de leur camarade. Typically, the commissaires are based mostly on the GPS of the piles arrêtés pour voir combien de temps ils ont perdu. Le classement sur la ligne ne sera donc pas définitif et il faudra attendre le verdict du jury dans l’après-midi pour avoir les temps précis.

Arrivée (km 373) : Adrien Van Beveren reviews the particular. Il advance of 13 seconds are équipier Cornejo because of the bonus of 41” pris juste forward of the ravitaillement. Les écarts finaux seront définis plus tarde automotive Value, Quintanilla et Howes ont tous lâché 5 à 6 minutes pour attendre Barreda. We hope that the commissaires leur donneront la juste compensation, neither trop nor pas assez. Cela ne changera rien au nom du vainqueur du jour de toute façon… et il est Nordiste! For the opposite rivals of VBA, Kevin Benavides, third general of the matin, after 10 minutes, the previous chief of the Dakar, Daniel Sanders, plus 20.

Adrien Van Beveren is the French Seoul rival on the Dakar.  PHOTO FRANCK FIFE / AFP
Adrien Van Beveren is the French Seoul rival on the Dakar. PHOTO FRANCK FIFE / AFP – AFP

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *