Skip to content

Italian gastronomy. Qu’est-ce qu’on mange à Noël ?

Dans this chronique hebdomadaire, je vous proposerai des recettes originales et historiques, réconcilant ainsi deux facets de ma personne, celle d’historien et celle patron de bistrot. Elles seront faciles à réaliser mais surtout liées à l’histoire d’un territoire ou de grandes hommes. La gastronomie traditionnelle raconte une terre, des traditions, elle s’inscrit donc dans l’idee d’un fight identitaire, soulignant les diversités qui nous sont chères d’une région à une autre, écologique, travaillant des produits locaux et de saison, et éthique, réduisant au most le gaspillage et s’opposant au modèle uniformisé du quick meals.

Joyeux Noël à vous tous. Aujourd’hui pas de recette, nous parlerons plus des specialités de Noël dans les différentes régions italiennes. Au nord, le déjeuner de Noel est sans aucun doute the second le most necessary alors qu’au Sud, c’est le réveillon du 24 qui est la grande fête. Ils existent des règles strictes sur ce que l’on doit manger pour le réveillon, le diner doit être maigre, c’est-à-dire à base de poisson alors que le déjeuner n’a pas de restriction. Trait commun du nord au sud, les fruits secs et les panettoni ne manqueront jamais sur la desk. Commençons donc notre voyage culinaire…

Au Nord et heart… the carnivores

Si le soir de Noel, la tradición veut là aussi que l’on mange du poisson, c’est le déjeuner qui est vraiment attendu avec impatience. Within the mountains of the Val d’Aoste, the polenta accompanies the Carbonade alors that within the Piémont l’on dégustera les Agnolotti in brodo, de petits ravioli serve within the bouillon du «Bollito misto», pot au feu composé de nombreuses viandes servis avec des sauces au vin ou aux herbes. In Ligurie, on retrouvera le Chapon alors qu’en Lombardie on mangera de l’anguille. La Vénitie fera maigre avec la polenta et la morue mais se vengera le lendemain avec le «Lesso con le salse», la encore un should de la delicacies véronaise, des viandes braisees servies avec la délicieuse sauce Peara et ses moutardes aux fruits. Dans les montagnes du haut Adige, le gibier trônera sur les tables, biche ou cerf, servis après les Canederli. In dessert ne manquera pas le Strudel. Descendons a peu, in Ombrie et Toscane, the desk might be coated with various greens. Agneau, pintade, canard, chapon farcis, crostini (petites tartines de foie de volaille), saucisses au fenouil, pot au feu, pigeon, tout ce qui bouge peut et doit finir sur la desk de Noel.

Au heart… les mangeurs de pates.

Tortelini, passatelli dans le bouillon de chapon, tagliatelles et lasagnes au ragù, in Emilia Romagna, le déjeuner de Noel se prépare pendant des jours faisant les pates à la major et mijotant les sauces pendant de longues heures. L’exception est Modene où l’on préfère le poisson à la viande mais pas le poisson frais, on y retrouve bien sûr la morue salée servie avec des frites et des spaghetti au thon, aux maquereaux, aux anchois en preserves.

A Rome, sur la desk du réveillon on retrouve encore et toujours, le Baccalà, cette morue salée servie frite ou «in umido» c’est à dire dans la sauce tomato. Star des tables de Noël, le «fritto misto» in mélange de petits poissons, squid, crevettes enfarinés puis frits sur le second. Certains pour suivent la custom de la soupe de « broccoli e Arzila », a bouillon de raie et de Broccolis servis avec des pates. Ce sont bien sur les plats populaires, économiques et nourrissants. Additionally retrouvera la salade de « puntarelle », jeunes pousses de Chicorée servies avec une sauce ail et anchois et pour finir ne manqueront pas les fruits sec et le Torrone, nougat italien. Le lendemain, le roi de la desk might be l’agneau cuit au 4 avec des pommes de terre.

Le sud… la mer à l’honneur.

Spaghetti aux palourdes, poissons et crustacés crus, brodetto (soupe de poisson), morue, crevettes de mazzara, sardines, moules gratinées et des tons of desserts peupleront les tables de la Campania, des Pouilles ou de la Sicile. A Naples have to be manger « il capitone » le soir du Réveillon. La femelle de l’anguille coupée en tronçons puis frite stays a energetic custom. Le capitone et sa forme de serpent symboliserait la victoire des hommes sur Devil qui aurait pris la forme de cet animal pour tenter Eve. In brief, Sardaigne was an exception, just like the Corse, Sardinian gastronomy is extra de terre than de mer. A Noel, on will serve the Culurgiones de Casu, des ravioli remplis de sauce tomato et de fromage mais aussi les incontournables Malloreddus, petites pates servis avec une sauce aux saucisses et myrte. Puis on passera au «porcedu», a cochon de lait qui était traditionnellement cuits dans un trou creusé dans la terre, puis recouvert de pierre et de braise.

Good Christmas!

Pierre d’Her

Credit score picture: DR

[cc] Breizh-info.com2022, dépêches libres de copy et de diffusion sous réserve de point out et de lien vers la supply d’origine

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *