Skip to content

Shai Gilgeous-Alexander toujours seul au monde

Ils ont explosé cette année, ils ont franchi un nouveau cap, leurs nos sont désormais collés à l’élite de la Ligue, eux ce sont les candidates au titre de Most Improved Participant, ou le joueur qui a le plus progressé en bon frenchy. Notre premier rating avait vu le triomphe de Shai Gilgeous-Alexander, en est-il de même pour débuter this yr 2023 ?

(Stats arrested on January 4)

# Mentions blesses

On thought effectively, essentially the most tough to incorporate Desmond Bane or Tyrese Maxey within the rating. Des belles perfs des deux côtés mais bien trop de blessures au compteur. Il faudra sans doute un carnet de santé impeccable pour se redone una likelihood de concourir.

#10 – Kevin Huerter (entrée)

Transferred this time to Sacramento, Kevin Huerter is on the way in which to turning into a fan of the Kings fanbase. Sniper attitré from Sactown, “Kéké” is the parfait pendant of a De’Aaron Fox who a sure fait des progrès de loin mas qui est surtout efficacious lorsqu’il peut dévorer les areas. Avec une gâchette like Huerter prête à dégainer, les défenseurs savent qu’ils ne peuvent pas faire n’importe quoi. Profession excessive au scoring, des pourcentages également au zénith, des résultats collectifs à la hauteur, la nouvelle vie californienne de l’ancien Hawk est pour le second un rêve éveillé. Le garçon a même reçu les compliments d’un sure… Kevin Durant, qui la comparé aux Splash Brothers. In voilà a bel hommage.

Stats in 2021-22: 12.1 factors, 3.4 rebonds, 2.7 passes, 45% au shoot dont 39% loin

Stats in 2022-23: 15.6 factors, 3.3 rebonds, 2.8 passes, 1.1 interception, 48% au tir dont 42% loin

#9 – Nic Claxton (entrée)

Encore un nouveau pour notre High et on pourrait bien le voir un petit bout de temps celui-ci. Prolongé par les Nets l’été dernier, Nic Claxton at present proves that Sean Marks a pris la bonne determination. Glorious protection, able to switching from submit 1 to five, he visibly jeunot the crocs as a result of he can think about déjà dans la course au DPOY. Peut-être un peu ambitieux mais l’appétit vient en mangeant après tout et il a tout l’avenir pour tenter de décrocher la statuette. On noting that sur le plan offensive, he pivoted aussi pris du quantity avec des petits strikes au poste, de plus en plus d’initiatives et une vraie efficacité sous le cercle. Most up-to-date instance: la belle masterclass throughout les fêtes face aux Bucks du Greek Freak.

Stats in 2021-22: 8.7 factors, 5.6 rebonds, 1.1 con, 67% au tir.

Stats in 2022-23: 11.9 factors, 8.3 rebonds, 2.5 contres, 74% au tir.

#8 – Devin Vassell (+1)

On quitte les équipes qui font la fete sur le haut de leurs Conférences pour aller voir dans les bas-fonds et on y trouve aussi de beaux trésors. If the way forward for San Antonio devrait passer by an enormous decide à la draft draft (Wemby ?), the expertise is déjà présent à Fort Alamo with Keldon Johnson plus additionally the proficient Devin Vassell. Le swingman kiffe ses nouvelles responsabilités de él au Texas et en profite pour nous montrer ses abilities soir après soir. He c’est pas toujours régulier mais il faut relever le boulot réalisé. Insuffisant to supply some wins to San Antonio however within the good instances that pleases a fanbase who can not perceive that the progress of the children pour sourire.

Stats in 2021-22: 12.3 factors, 4.3 rebonds, 1.9 passes, 43% au tir dont 36% loin

Stats in 2022-23: 19.4 factors, 4 rebonds, 3.6 passes, 1.2 interception, 45% au tir dont 40% loin

#7 – Jalen Brunson (+1)

Au fond du gouffre l’an dernier, New York a eu la bonne idée de miser sur Jalen Brunson durante la dernière Free Company et le meneur proceed de répondre présent. Quoi de neuf depuis un mois? Des pourcentages bien plus présentables à longue distance mais aussi une période de moins bien pendant les fêtes, avec quelques performances moins bonnes (à l’picture de son équipe de él cela dit) et surtout les primers bobos qui arrivent. Pas de quoi s’inquiéter par rapport à ce qu’on vu jusqu’à présent, c’est toujours aussi solide.

Stats in 2021-22: 16.3 factors, 3.9 rebonds, 4.8 passes, 50% au tir dont 37% loin

Stats in 2022-23: 20.3 factors, 3.2 rebonds, 6.5 passes, 46% au tir dont 37% loin

#6 – Alperen Sengun (+1)

Eric Gordon a beau dire dans la presse qu’il n’y a no progress chez les Rockets, on se doit de le faire lie. Alperen Sengun a franchi a cap after the departure of Christian Wooden et son incorporation of him parmi les titulaires. Malgré des stats un poil moins clinquantes que le mois passedé, le pivot turc reste l’une des belles (mais aussi rares) satisfactions de la saison au Texas. Du expertise plein les mains, a margin of monumental development et seulement… 20 years. S’il proceed sur sa lancee, son futur de él s’annonce brillant.

Stats in 2021-22: 9.6 factors, 5.5 rebonds, 2.6 passes, 1 counter, 47% au tir

Stats in 2022-23: 14.4 factors, 8.6 rebonds, 2.6 passes, 1 counter, 55% au tir

#5 – Bowl Bowl (+1)

Il pousse du freak du côté d’Orlando et on ne parle pas que du phénomène Paolo Banchero. Arrivé sur la pointe des pieds, Bol Bol est en prepare de mettre tout le monde d’accord sur son potentiel de él. Taille, mobilité, shoot, défense, belles qualités balle en primary, a combo plutôt stylé pour un mec qui mesure 2m18 ! Le mec est tellement lengthy, matez ces bras tentaculaires. Et puis c’est quoi ce dunk à la Area Jam pendant les fêtes? S’il se developpe à son plein potentiel consideration!

Stats in 2021-22: 2.4 factors, 1.4 rebonds, 56% au tir dont 25% loin.

Stats in 2022-23: 12 factors, 7.1 rebonds, 1.6 contre, 59% au tir dont 39% loin.

#4 – Anfernee Simons (=)

La fourmi préféré des Blazers est toujours bien au chaud dans notre High 4 on a du mal à l’imaginer en sortir prochainement. Le principal défaut du bonhomme ce n’est clairement pas le expertise mais plus la régularité. Savoir gérer même dans les soirs sans, ne pas nous claquer un 38 factors à 58% au tir un soir et 11 factors à 6/19 le surlendemain. A element qu’il a tout le temps de gommer mais l’essential est surtout qu’il a réussi à succéder à CJ McCollum sans que l’ombre de son aîné de él ne soit trop pesante. Damian Lillard s’est trouvé un nouvel acolyte digne de ce nom sur le backcourt.

Stats in 2021-22: 17.3 factors, 3.9 passes, 2.6 rebonds, 44% au tir dont 41% loin.

Stats in 2022-23: 22.6 factors, 4 passes, 3 rebonds, 44% au tir dont 38% loin.

#3 – Lauri Markkanen (=)

Il est toujours là le Finlandais préféré de ton Finlandais préféré et plus le temps passe et plus on se dit que le Jazz aura bien una représentant à domicile au prochain All-Star Sport. If le classement d’Utah evidemment peut complicar la donne, le blondinet se donne en tout cas des raisons d’y croire. After the ouverture des votes, the ailier tourne à plus de 30 factors de moyenne ! Probleme, le Jazz n’a gagné que deux des sept matches de cette série, fairly the High 8 à l’Ouest… Pas de quoi condemner pour autant le Scandinave et on l’a bien vu ces dernières années. En tout cas ici on and croit fort.

Stats in 2021-22: 14.8 factors, 5.7 rebonds, 45% au tir dont 36% loin

Stats in 2022-23: 23.9 factors, 8.5 rebonds, 1.9 passes, 53% au tir et 42% loin.

#2 – Tyrese Haliburton (=)

Si vous vous demandez qui mater en début de nuit, pensez à faire un tour du côté des Pacers, vous serez not often déçus. Plus de 20 factors, 10 rebonds, le tout en tournant quasiment en 50/40/90 (49/41/88 pour être precise), c’est une season XXL qu’est en prepare de nous sortir Tyrese Haliburton et il suffit de See the liste des joueurs NBA qui ont faucet une saison en 20/10 pour s’en rendre compte. C’est un membership très sélect et s’il proceed sur sa lancee, le meneur en fera partie. On le garde pour le second en deuxième place et pour espérer mieux, il faudra sans doute that the chief calms down a bit. C’est pas gagné…

Stats in 2021-22: 17.5 factors, 9.6 passes, 4.3 rebonds, 50% au tir dont 42% loin

Stats in 2022-23: 20.7 factors, 10.1 passes, 3.9 rebonds, 49% au tir dont 41% loin

#1 – Shai Gilgeous-Alexander (=)

Comme pour le premier rating, c’est bien Shai Gilgeous-Alexander que dicte sa loi pour la meilleure development. Les semaines passent mais une fixed reste, SGA proceed ses dingueries. Hormis le match face aux Sixers fin decembre, le guard s’est baladé sur cette fin d’année 2022, s’offrant même un nouveau report en carrière face aux Pelicans (44 factors). If the Thunder est encore dans la course au play-in, c’est bien grâce à lui. The postseason stays an goal plutôt lointain, however the passage for the All-Star Sport case appears, lui, inevitable tant il a marqué de son empreinte ce début de saison. An All-Star in puissance and our MIP for attacker 2023.

Stats in 2021-22: 24.5 factors, 5.9 passes, 5 rebonds, 1.3 interception, 45% au tir dont 30% loin.

Stats in 2022-23: 30.8 factors, 5.8 passes, 4.8 rebonds, 1.7 interception, 1 counter, 50% au tir dont 35% loin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *