Skip to content

Sur France 5, cinq choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur le chocolat

“La Folle Aventure du chocolat”, a savoureux documentary launched on December 20, you may see it in replay, enriched with some grammes of connaissances within the imminent tastings of truffles and papillotes… À vos papilles!

Katharine Hepburn en avalait 500 grams per day, the Marquis de Sade met his menu of his sulfurous orgies, and Roald Dahl n’aurait sans doute pas imagined the character of Willy Wonka s’il n’avait pas vécu à côté d’une usine Cadbury et rêvé de devenir lui-même chocolatier… From alcôves royales to popular culture, from high fashion artisanal creations to advertising and marketing sucré des industriels, La Folle Aventure du chocolat, Documentaire emballé comme une papillote et garni façon ballotin assorti, plonge dans l’univers du cacao avec un esprit de sérendipité gourmande.

Between grande histoire et gros enterprise, menus secrets and techniques de fabrication et petites manies de consommation, Stéphane Bergouhnioux, déjà auteur de la série documentaire Full tooth! avec Gérard Depardieu, and détaille sous toutes les facettes la fièvre planetaire pour la cabosse. L’event de décortiquer avec cet newbie de bonnes tablettes cinq choses que vous ignoriez (peut-être) sur le chocolat.

Le chocolat fait fondre les artistes

« Like Mickey or Tintin, the chocolate is turning into a vrai personnage of popular culture, current in modern artwork, tv or cinema », states Stéphane Bergouhnioux. A preferred habit that believes the écran dans charlie et la chocolaterie La délicieuse adaptation par Tim Burton du roman de Roald Dahl avec un Johnny Depp en psychédélique Willy Wonka.

Mais avant cela, from the cour de Versailles jusqu’à Marcel Duchamp et sa chocolate broyeuse, les derivés gourmands de la theobromine – la molecule que contienne les fèves du cacaoyer – ont également beaucoup fait saliver les peintres. Of gasoline (Le Petit Déjeuner after the tub), renoir (The Chocolate Tasse) or Sonia Delaunay et son chocolate En lettres polychromes, tous ont trempé leur pinceau dans le pigment couleur cacao. “Simply as quickly as Duchamp aurait, I completed one among his tableaux with the chocolate bars, plainly I do not need that ça sous la principal”, glisse le réalisateur.

Patrick Roger, chocolatier et Meilleur Ouvrier de France, fait tomber les frontières entre l'art plastique et la pâtisserie.

Patrick Roger, chocolatier et Meilleur Ouvrier de France, fait tomber les frontières entre l’artwork plastique et la pâtisserie.

Effervescence Doc

A sujet d’inspiration but in addition a instrument of creation: cet or brun et sucré a donné lieu à des œuvres d’artwork réellement edibles, the ces ces tableaux de Klimt ou de Pollock reinterpretés avec de la pâte de cacao et présentées au Salon du chocolat . Jusqu’aux monumentales créations de l’orfèvre Patrick Roger, Meilleur ouvrier de France chocolatier autant that sculpteur sur bronze impressed, qui fait tomber les frontières entre l’artwork plastique et la pâtisserie.

The chocolate, inspirer of contemporary advertising and marketing

“Neuf personnes sur dix aiment le chocolat, et la dernière ment”, say a dicton « Le chocolat touche tous les publics, des enfants aux personnes âgées, summarizes Stephane Bergouhnioux. C’est sans doute le seul produit que l’on peut consommer de la naissance à la mort. On est plongé dans le chocolat tout au lengthy de notre existence. » Éminemment fédérateur, le petit carré à croquer. A produit en or pour les publicitaires. C’est d’ailleurs avec lui qu’a été inventé le advertising and marketing moderne.

« Le chocolat, reserved for an elite group, has been extensively subtle for the reason that industrial revolution, with the creation of huge factories, Menier in France, Cadbury in Grande-Bretagne, Hershey’s aux États-Unis. » Des qui industriels, dès le XIXᵉ siècle, ont eu l’idée de recurir à l’picture des bambins pour vendre leurs tablettes. « Pour écouler leur manufacturing de masse, les fabricants ont créé une nouvelle forme de communication. Et les enfants, qui jusque-là ne mangeaient pas de chocolat, sont devenus une cible privilegiée. »

In matière de merchandising, ces faiseurs de douceurs ont aussi été très imaginatifs. Avec leurs boîtes métalliques destinées à conservar les confiseries, mais surtout leurs famouses pictures à collectionner qui composaient de magnifiques albums illustrés… en meme temps qu’elles poussaient irresistibly à la consommation. Quant aux étuis des tablettes, au graphisme sans cesse renouvelé, leurs reliques s’arrachent aujourd’hui à prix d’or, sure collectionneurs possessing the identical des centaines de milliers de ces emballages.

Le chocolat fait pousser les villes

Avec la révolution industrielle sont nées des industries puissantes entièrement dédiées au cacao. Menier, Cadbury or Hershey’s connaissaient alors un tel essor qu’elles ont créé des villes entières autour de leur activité. “Dans a mélange of capitalism, paternalism et d’utopie à la Fourier, ont ainsi vu le jour des cités ouvrières avec maisons et jardins, commerces, où les ouvriers pouvaient proceed à vivre après leur retraite”, raconte Stéphane Bergouhnioux.

À Noisiel, en banlieue parisienne, Menier érigea ainsi une cité nouvelle autour de son usine, dont les inhabitants étaient appelés « the sweets ». Aux États-Unis, Hershey’s, premier fabricant du pays, batit lui une chocolatetown à son nom, in Pennsylvania. Aujourd’hui désindustrialisée, this ville de quatorze mille habitants est change into un parc d’points of interest sur le thème… du chocolat. Il apparel chaque année plus de trois thousands and thousands de visiteurs.

À Noisiel, le chocolatier Menier érigea ainsi une cité nouvelle autour de son usine, dont les inhabitants étaient appelés «les chocolats».

À Noisiel, le chocolatier Menier érigea ainsi une cité nouvelle autour de son usine, dont les inhabitants étaient appelés «les chocolats».

Effervescence Doc

Le chocolate, arme de guerre

Connu pour ses vertus fortifiantes et ses effets antidépresseur, le chocolat fut glissé dans la musette des soldats américains dès la Première Guerre mondiale. Et, en 1944, les GI envoyés en Europe avaient dans leur paquetage des tablettes Hershey’s enriches en nutritional vitamins – ce qui permité également aux industriels de continuer à faire tourner leurs usines pendant la guerre. « Aujourd’hui encore, dans de nombreux pays, the barre cocoatée fait partie de la ration des soldats, signifies Stéphane Bergouhnioux. On a trouvé des options pour que le chocolat donné aux troupes fonde moins facilement, à une température plus élevée. Et on aussi un peu renforcé l’amertume, plainly the troopers avaient tendance à le manger tout de suite, like a gourmandise… »

Synonymous with pleasure and luxury, chocolate is among the merchandise distributed in France and Italy by liberated People, like chewing gums or Coca-Cola. « Ces plaisirs sucrés, qui avaient manqué pendant les années de pénurie, étaient une sorte de preuve que tout allait maintenant aller mieux. » Pendant la guerre froide, un pilote américain, named « le chocolat volant » répandait tablettes et bonbons par voie aérienne dans les pays du bloc soviétique pour provever aux habitants que la vie était plus agréable à l’Ouest. De l’artwork de transformar la gourmandise en arme de propagande.

Le chocolat, porte-bonheur des étudiants japonais

Si le chocolat est aujourd’hui une habit mondialement partagée, chacun y va de ses particularismes locaux. Les Belges sont fiers de leurs pralines, ces épaisses bouchées fourrées de crème; The swiss ne jurent que par le chocolat « au bon lait des alpages » ; les Anglais aiment les confiseries à la menthe; les Italiens ont invent le gianduja enrichi de noisettes; et les Espagnols sont restés fidèles au chocolat à boire des origines, qu’ils accompagnent de churros. Les Français, cultivating the exception culturelle jusque dans la gourmandise, are 30% à cracker pour le noir – when the remainder of the planet carbures très majoritairement au lait.

Mais la palme de la chocomanie revent sans aucun doute aux Japonais qui nourrissent une folle ardour pour les barres KitKat. Plus de trois cents variétés de la marque commercialisée par Nestlé sont aujourd’hui vendues dans l’archipel. Goût thé matcha, tofu sucré aux amandes, soy sauce, sushi, wasabi or pizza, et même une model recouverte de feuille d’or. La custom veut d’ailleurs qu’on offerre une barre chocolate aux étudiants en période d’examen pour leur souhaiter bonne probability. The title KitKat evokes the expression kitokatsu which implies in Japanese “bonne probability, fais de ton mieux”…


to see
r La Folle Aventure du chocolat, Tuesday December 20, 9:00 p.m. In replay on France 5.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *